Samedi 19 Aoűt 2017
  Recherche :

Accueil   |  News   |  Articles   |  Forum   |  A Propos

Utilisateurs Online : 72
BP % :
15 Derniers Articles




:: AMD / Intel ::

Actuellement
recommandé / conseillé :





Origine des visites
Origine des lecteurs d'x86


:: X86 Network ::
X86 Network :


:: News ::
Digression : Journalisme et impertinence
27-04-2006 22:34:55 - Samuel D.

Indice de fiabilité : 0/8 ()


Il y a encore une heure, le nom d'Eric Nunès ne me disait rien. Depuis, ce journaliste du Monde m'a permis de comprendre que le milieu de la presse informatique n'est pas forcement toujours aussi plat et lisse qu'on peut le voir habituellement. Suite à la conférence du grandiosissime Steve Balmer à Paris, ce journaliste n'a pas hésité à publier un article (voir ici) décrivant, avec une certaine ironie (et c’est peu dire), les dessous du spectacle. Et dans ceux-ci, certains confrères n'en sortent pas grandit, pas plus que Microsoft d’ailleurs.

Dieu pardonne à Eric Nunès son impertinence-sacrilège dans un milieu où la critique est taboue. Car en effet, dans le monde des nouvelles technologies, il est de bon ton de rester aimable et complaisant vis-à-vis des constructeurs et sociétés sur lesquelles - Ô sacrilège! - nous nous permettons d'émettre un avis. D'aucuns s'en défendront, parfois à juste titre, mais combien d'articles avez-vous lu dans notre presse, vous, lecteurs, se permettant l'impertinence d'un Canard Enchainé, d'un Charlie Hebdo, d'un Marianne ou même d'un Capital ?

Peu, très peu.

Trop peu.

Pourquoi ? N'y a-t-il rien à dire ? Parce qu’en dehors de la bien-pensance lisse et plane dont notre presse, docile, fait preuve, les responsables de la communication de la majorité des fabricants n'ont qu'une peur : Que l'impertinence s'abatte sur leurs plans marketing bien rodés. Et pour éviter cela, on n'hésite pas - bien sur! - à diaboliser l'impertinence et, d'une façon générale, tout ce qui ne rentre pas dans le politiquement correct. The Inquirer dérange ? Qu'à cela ne tienne, il suffit de les taxer de "journalistes-poubelle". Tout le monde acquiescera. Ca ne suffit pas ? Saupoudrez un peu de rancœur de ne pas avoir pu obtenir telle ou telle information, et la jalousie des confrères fera le reste.

Pourtant, personne n'imaginerait un politique qualifiant le Canard Enchainé de "Journalisme-poubelle" alors que les ravages du "Marketing-poubelle" sont, eux, vérifiables au jour-le-jour. Alors oui, c'est un fait, dans notre secteur, il faudra s'y faire : Une note de 10/20 correspondra, en fait, à la nullité absolue et la moyenne se situera à 15/20. Et, après tout, qui s'en plaindra ? Qui osera dire que tel ou tel produit est un produit extrêmement mauvais ? N’y aurait-il que de bons produits sur les rayons des revendeurs ? Pire, qui oserait publier dans la presse informatique un compte-rendu d'une conférence de presse chez un grand constructeur à la façon du journaliste du Monde ? Avis aux amateurs.

Reste que vous, lecteurs, savez souvent faire la part des choses et qu'il restera - je l'espère - toujours des journalistes comme eux pour faire preuve d'impertinence. Une bonne raison de les encourager.

Bravo donc aux Eric Nunès, aux CanardPC, aux Nofrag, aux The Inquirer et aux autres d'avoir le courage de leurs opinions. Bonnes ou mauvaises…




<<< News Suivante
Intel Next-gen Arch. pour le 26 Juin
News Précédente >>>
Conroe XE : 3.00 GHz ou 3.33 GHz ?




** Commentaires (3) **
  Lissyx 27/04/2006 - 22:42:58
des deux mains, en attendant une FreeBSD toute fraiche.

  fofo 29/04/2006 - 11:54:03
Affligeant

  Magic 30/04/2006 - 11:05:15
Et oui.
Bon Microsoft est la pour vendre et gagner du fric. On ne peut vraiment pas leur reprocher d'agir ainsi. En tout cas je ne vois pas comment.
Pour le journalisme, c'est habituel ce type de comportement et evidemment desolant. Mais voila, ces journaux vivent de la pub des editeurs, alors...
Quant à Web 2.0, ce n'est ni plus ni moins que du remaché mis à la sauce marketing !